top of page

Analyse de marché : Un premier bateau a quitté le port d'Odessa hier

Lettre de marché des céréales conventionnelles du jeudi 17 août 2023




🌾 Analyse de marché des céréales (Blé, Orge et Maïs)


Le porte-conteneurs Joseph Schulte a quitté le port d’Odessa mercredi 16 août 2023, via un nouveau couloir maritime mis en place par Kiev, malgré les menaces russes, Ce navire ne transporte pas de céréales mais pourrait initier une relance du fret maritime malgré l'absence de corridor logistique avec la Russie. La tendance du marché des céréales est plutôt orientée à la baisse en ce début de semaine, notamment le maïs qui arrive dans des zones basses ayant baissé après l'annonce de l'USDA (bilan mondial en hausse). Sur Chicago, le boisseau de blé se retrouve autour des 600 cents par boisseau, un chiffre psychologique important pour les gestionnaires d'actifs et les principaux céréaliers, sans éléments nouveaux du côté des fondamentaux les prix pourraient rester durablement dans cette zone.


🟢 FACTEURS HAUSSIERS


Selon des sources anonymes, des attaques aux drones russes importantes ont eu lieu sur le port de Reni et Izmail en Ukraine hier, ajoutant de la pression à l'achat au milieu de la nuit, même si le marché continue de se tenir aux fondamentaux à la baisse et subit de moins en moins la volatilité de ce genre d'événements. Il faudrait ainsi qu'il y ait une réelle réescalade des conflits ou de nouveaux acteurs dans la guerre afin de vraiment créer un consensus acheteur qui n'est pas présent pour le moment. .


🔻FACTEUR BAISSIERS


Le 11 août dernier, l'USDA à sorti son rapport d'estimation de la production de grains, celui-ci nous donne différentes estimations à la baisse sur la production de blé et de maïs, impliquant une baisse des estimations. Cependant, les productions 2022/2023 restent bonnes et les stocks de fin de campagne s'équilibre entre le blé (- 1 MT) et le maïs (+ 1,6 MT). Il n'y a également pas d'inquiétude du point de vue du blé, car les conditions de culture sont bonnes, passant de 41% à 42% selon l'USDA. Selon Ikar, la production Russe, s'établit à 89,5 Mt en 2023-2024 soit +1,5 Mt par rapport à la précédente prévision. L'offre Russe continue de peser sur les marchés exports Français actuellement. Les conditions de cultures sont très bonnes sur la Corn Belt pour la production de maïs selon l'USDA en passant de 57% à 59%. En France, les conditions de cultures en maïs s'améliorent avec les pluies de l'été en progressant de 81 % à 85 % en état bon à très bon.



🌻 Analyse de marché oléagineux (Colza et Tournesol)


Le colza stagne globalement depuis le début de la semaine. Le marché reste peu actif en cette période d'absence des opérateurs sur le marché. Les prix du pétrole sont en baisse, après une forte hausse instaurée depuis début juin, le marché semble corriger légèrement, pour se retrouver autour des 81 $ par baril, après être allé à 84 $ il y a quelques jours. Le marché des biocarburants pourrait suivre ce début de baisse que le pétrole est en train d'instaurer même si les prix du colza restent relativement bas depuis le début de hausse du pétrole en juin.


🟢 FACTEURS HAUSSIERS


Les stocks d'huile de soja sont légers, attendus à 1694 milliards de livres pour se retrouver à 1527 finalement. Les estimations de récolte sont par contre à la baisse, en passant de 52 boisseaux par acre le mois dernier à 50.9 ce mois-ci, revenant au niveau des rapports précédents, la qualité à l'air de primer sur la quantité quand on voit que les opérateurs ont traités à la baisse à la suite du rapport.



🔻 FACTEURS BAISSIERS


Le rapport de l'USDA estime que les conditions de culture pour la production de soja sont excellentes, et qu'elles s'améliorent.


Damien, Acheteur céréales conventionnelles chez Delivagri





Σχόλια


bottom of page