top of page

Analyse de marché : Hausse de la production de blé aux Etats Unis et en Russie

Lettre de marché des céréales conventionnelles du mercredi 4 octobre 2023


🌾 Analyse de marché des céréales (Blé, Orge et Maïs)


La production totale de céréales en Russie s'élève à 140,1 millions de tonnes, selon Prozermo. Le rapport de l'USDA annonçait, vendredi dernier, une hausse inattendue des stocks de blé, passant de 47,19 à 49,32 millions de tonnes, ce qui a entraîné une baisse de 6 % du contrat CBOT blé. Cependant, les prix sont par la suite revenus au niveau précédent à l'annonce de l'USDA.


🟢 FACTEURS HAUSSIERS


Les récoltes attendues en Argentine sur les terres agricoles de l'ouest pourraient être impactées négativement si les pluies indispensables venaient à ne pas arriver rapidement. La parité Euro Dollars continue de baisser, passant de 1,061 à 1,048 depuis le début de la semaine, ce qui favorise grandement les exportations du côté français malgré des prix relativement bas. Il faut également noter que la parité est en baisse depuis 12 semaines consécutives. Une reprise haussière de l'Euro/Dollars pourrait négativement impacter les cours du blé français.

🔻FACTEUR BAISSIERS


Zelensky expliquait ce mardi 2 octobre en fin d'après-midi qu'il était en train de chercher une route alternative au corridor, en étant en discussion avec la présidente de la commission européenne, et ce afin de continuer à exporter du blé à travers l'Europe d'une manière plus fluide. Il semble qu'il y ait une véritable volonté de l'Ukraine de relancer les exportations, après que 5 nouveaux cargos aient quitté l'Ukraine pour atteindre Istanbul. Le ministre des affaires étrangères de l'Ukraine affirme également qu'un corridor en Mer Noire sans présence Russe serait réaliste. Concernant le maïs, des volumes importants en récolte sont attendus en Chine, avec une bonne production nationale et des importations d'origine brésilienne probables. De quoi limiter la demande pour d'autres grains et sur le maïs d'origine états-unienne, rapportait l'agence Reuters.



🌻 Analyse de marché oléagineux (Colza et Tournesol)


Le Colza Matif reste sur ses supports depuis un mois environ et commence à légèrement se réorienter à la hausse En tournesol, les cotations sont inchangées sur le marché physique français.


🟢 FACTEURS HAUSSIERS


Le pétrole reste dans des zones hautes, il semble qu'il y ait donc une décorrélation entre le colza et le pétrole depuis environ deux à trois semaines. Il faut prendre en compte le fait que ces écarts finissent généralement à être résorbés lorsqu’ils atteignent des niveaux importants.



🔻 FACTEURS BAISSIERS


La baisse des prix du pétrole à New York et Londres s'explique par la remontée du dollar face aux monnaies concurrentes, pénalisant l'attractivité des produits labellisés en dollar sur la scène internationale. Concernant l'huile de palme, l'effritement des valeurs est à mettre en lien avec la baisse des prix de l'énergie. Les prix des aliments pour animaux sont en baisse depuis quelques temps, la demande en colza à ce niveau est impactée par une consommation moindre que l'année dernière.


Damien, Acheteur céréales conventionnelles chez Delivagri





コメント


bottom of page